BESOIN DE CONSEILS
POUR TROUVER
UNE MAISON DE RETRAITE ?
Je recherche :
1 Je formule ma demande
2 Un conseiller me rappelle
3 Nous trouvons une solution
-

Maison de retraite » Base de documents » Aidants-Droits des aidants familiaux » Victimes d'AVC - Planète maison de retraite

Victimes d'AVC - Planète maison de retraite

A+ A- Imprimer le dossier Envoyer par email

L'AVC : un fléau sévissant chez les personnes âgées nécessitant une prise en charge extrêmement rapide. 

Des soins de suite et de réadaptation indispensables pour permettre aux victimes d'AVC de recouvrer quelques facultés physiques et psychologiques. 

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont fréquents chez les personnes âgées et représentent la première cause de handicap. Plus de 2 000 nouveaux cas sont comptabilisés par an sur la seule région Ile-de-France et ne peuvent être correctement pris en charge faute de structures spécialisées et de places. Pourtant, les Soins de Suite et de Réadaptation sont essentiels pour ces personnes qui, si elles ne peuvent recouvrer toutes leurs facultés, peuvent toutefois améliorer sensiblement leur état.

Une réalité inquiétante aux conséquences dramatiques : des délais de Soins de Suite et de Réadaptation trop longs et parfois même indisponibles pour certains malades. 

En phase aiguë, seuls 12 % des patients sont hospitalisés dans des services de neurologie. L’étape de rééducation en Soins de Suite et de Réadaptation n'est suivie que par 40 % des malades avec des délais d'attente bien trop élevés puisqu’ils sont de 12 jours en moyenne. C’est une réalité inquiétante car le pronostic, pour ce type de pathologie, est étroitement lié à la qualité et à la rapidité de la prise en charge. L'efficacité de la rééducation n'est plus à démontrer et c’est la raison pour laquelle il est essentiel pour les personnes victimes d’AVC de suivre une rééducation en Soins de Suite et de Réadaptation le plus rapidement possible.

Avec 25 % de décès à un mois et 50 % à cinq ans, le manque de prise en charge des personnes atteintes d’AVC entraîne une augmentation des séquelles définitives qui touchent aujourd'hui 50 % des personnes ayant subies  un AVC. Les complications secondaires sont également en hausse, avec 50 % de dépression lorsque les personnes peuvent retrouver la majorité de leurs fonctions d’où l’importance de structures de Soins de Suite et de Réadaptation qui peuvent réduire ces chiffres alarmants.

Les personnes âgées doivent être prises en charge le plus vite possible dans des Soins de Suite et de Réadaptation lorsqu’elles sont victimes d’AVC : une réalité qui n’est malheureusement possible que pour un petit nombre.

Autres dossiers