BESOIN DE CONSEILS
POUR TROUVER
UNE MAISON DE RETRAITE ?
Je recherche :
1 Je formule ma demande
2 Un conseiller me rappelle
3 Nous trouvons une solution
-

Maison de retraite » Base de documents » Santé des personnes âgées - Canicule » Les personnes âgées et la chaleur - Maison de retraite

Les personnes âgées et la chaleur - Maison de retraite

A+ A- Imprimer le dossier Envoyer par email

(source : www.canicule.info)

A savoir en cas de grosses chaleurs !

Comment abaisser la température de son lieu de vie ?

Pensez à ouvrir les fenêtres et persiennes pendant la nuit, pour refroidir la maison et croisez les volets la journée, pour garder la fraicheur.

L'utilisation d'appareils de climatisation et de ventilation est une des mesures les plus efficaces pour abaisser la température ambiante. Il faut cependant s'assurer que la température ne soit pas trop basse.
Un bon compromis quand il fait très chaud est de rechercher une température de 5°C inférieure à la température extérieure.

Comment abaisser la température corporelle ?

Il existe plusieurs moyens simples permettant d'abaisser la température du corps :

Trouvez des endroits où l'air est climatisé !

Dans la mesure de vos possibilités, rendez-vous dans des endroits frais comme les centres commerciaux, les bibliothèques, etc...
Pendant les périodes estivales, et si cela vous est possible, déménagez dans un endroit plus frais (à la campagne par exemple).

Faites la sieste !

En été, il faut mettre à profit ce moment pour reposer son organisme dans un milieu assombri et aéré. Comme vous transpirez moins, restreignez le temps passé à l'extérieur quand la température est extrêmement élevée. Faites le moins d'efforts physiques possibles et reposez-vous souvent, notamment pendant les périodes de grande chaleur. L'activité physique élève la production de chaleur.

Buvez plus de liquides froids et consommez plus d'aliments froids.

Puisque le mécanisme de sudation fonctionne moins bien, portez, par temps chaud, des vêtements blancs ou de couleur claire, confectionnés dans des tissus légers, et préférablement en coton, car c'est une fibre qui permet à la peau de respirer. Le port d'un chapeau ou d'une casquette permettra de protéger le crane qui est une zone fortement exposée.

Comment prendre ses médicaments

Certains médicaments favorisent la déshydratation : si vous prenez un traitement au long cours, il y a peut-être des précautions particulières à prendre. Par exemple, la prise de médicaments diurétiques peut aggraver la déshydratation. Certains médicaments peuvent être à l'origine d'hyperthermie, comme les neuroleptiques. D'autres médicaments diminuent la déperdition de chaleur comme les atropiniques.
Consultez votre médecin avant l'été et posez cette question.

En cas de complication

Que faire devant les premiers signes d'alerte ?

Si vous ressentez des maux de tête, une sensation de faiblesse, de vertige ou une impression de fièvre : reposez-vous, mettez-vous à l'ombre, buvez, vaporisez-vous de l'eau sur le corps, passez-vous les mains et les bras sous l'eau fraiche. Si cela est possible, prenez une douche fraiche et aérez les pièces. Vous pouvez également appliquer des poches de glace sur les poignets et les jambes, en prenant soin d'éviter le cou.

Si malgré tous ces gestes, les symptômes persistent ou que vous avez une fièvre supérieure à 38°C, n'hésitez pas à appeler un médecin ou une personne proche qui pourra le faire pour vous.

Autres dossiers