La climatisation en maison de retraite : un plus pour tous


La climatisation en maison de retraite ne cesse de se développer en France et ce, notamment depuis les canicules de 2001, de 2003 et de 2004. Pour ne pas souffrir de la chaleur lorsque le thermomètre affiche des températures qui frôlent l’insoutenable, les établissements d’accueil pour personnes âgées s’équipent et proposent à leurs pensionnaires des systèmes de refroidissement de l’air plus ou moins efficaces. La climatisation en maison de retraite est même devenu un argument de vente pour les maisons de retraite qui parviennent à séduire de nombreux retraités par ce biais.

Il faut en effet reconnaître que la climatisation en maison de retraite est un plus pour tous : directeurs, pensionnaires et personnel. Car si les pensionnaires sont les premiers à profiter de l’air frais, le personnel lui, peut travailler dans de meilleures conditions et donc être plus efficace. Les directeurs investissent donc de plus en plus dans des systèmes de climatisation en maison de retraite ce qui leur permet d’accroître leur popularité et donc d’attirer de nouveaux clients.

On constate en effet aujourd’hui que les maisons de retraite climatisées sont beaucoup plus demandées que les autres établissements, en particulier depuis que le bilan tragique des canicules précédentes a été rendu public. Face aux grosses chaleurs, les pensionnaires font le choix de la climatisation en maison de retraite, quitte à payer plus cher. Plus que du confort,  l’air conditionné rassure autant qu’il rafraîchît.

Par ailleurs, il est important de noter que le personnel est quotidiennement confronté à la souffrance des personnes âgées, à cause de la maladie ou de la perte d’autonomie. La prise en charge des personnes âgées à tous les niveaux est une profession physiquement et psychologiquement difficile. En période de grosses chaleurs, la climatisation en maison de retraite peut contribuer à garder le personnel de bonne humeur en leur permettant de travailler dans des conditions plus sereines.

`


Posted in Sécurité en maison de retraite | Tagged , , , | Leave a comment

La climatisation en maisons de retraite se développe


Face à l’éventualité de nouvelles grosses chaleurs l’été prochain, les maisons de retraite se préparent. Le personnel de ces établissements est formé pour la prise en charge des pensionnaires, mais  ces derniers estiment que leurs soins et attention ne sont pas suffisants et la majorité exige principalement l’installation d’un système de climatisation en maison de retraite pour le confort de leurs pensionnaires bien entendu mais aussi pour le leur. Depuis la canicule de 2003, la climatisation en maisons de retraite se développe donc de plus en plus à la demande des résidents mais aussi des professionnels.

Dans un établissement du Var par exemple, une région particulièrement chaude en été, les résidents ne cessent de complimenter le nouveau système de climatisation de leur maison de retraite. Cet établissement ouvert en 1994 n’était en effet pas encore équipé du matériel moderne mais c’est désormais chose faite et les pensionnaires soulignent la différence de confort qui est la leur grâce à ces refroidisseurs d’air. Sous la pression des personnes âgées, de leur entourage et du Conseil régional l’établissement a investi dans un système de climatisation : un sacrifice financier certain mais dont tout le monde se félicite aujourd’hui. La climatisation en maison de retraite n’est pas qu’un phénomène de mode, c’est en effet surtout une nécessité selon les résidents.

M. Gence, un résident tout juste installé dans l’établissement depuis le décès de sa femme, insiste sur l’importance de la climatisation en maison de retraite : ce critère a en effet été déterminant pour la sélection de son établissement : «  A choisir entre cuire dans un four et vivre au frais pendant l’été, j’ai vite fait mon choix. Les places sont rares et coûteuses, mais c’est le prix à payer ! »

Après l’hécatombe de 2003, les établissements ont décidé que la climatisation en maison de retraite devenait un élément essentiel pour la sécurité et le confort des pensionnaires. Ce type d’équipement se généralise donc et nombreux sont les systèmes de climatisation en maison de retraite qui font aujourd’hui le bonheur de tous.


Posted in Sécurité en maison de retraite | Tagged , , , , | Leave a comment

La climatisation en maison de retraite pour tous ?


La climatisation en maison de retraite est considérée comme un service très onéreux pour les résidents, si bien, que certains épuisent leurs revenus pour se garder une place au frais dans ces petits paradis climatisés. Un système de climatisation en maison de retraite des plus modernes représente un investissement naturellement plus important ce qui se répercute sur le montant des pensions. Une aide est toutefois possible pour les résidents aux faibles revenus mais encore faut-il y avoir droit.

La climatisation en maison de retraite pourrait-elle donc devenir accessible à tous ? Ces maisons de retraite aux allures d’hôtels de luxe se mettraient-ils à la portée des plus petites bourses ? Pas vraiment si l’on en croit les sondages…  Selon les ressources et l’âge, les personnes âgées peuvent certes bénéficier d’aides ou d’allocations qui participeront au financement de leur hébergement mais les plus démunis sont souvent contraints à trouver refuge dans des maisons de retraite au confort moindre.

Une aide sociale est attribuée aux personnes dépourvues de ressources suffisantes pour assurer le coût de l’hébergement et l’APL (Aide Personnalisée au Logement) peut également être demandée pour une personne résidant dans un établissement conventionné. Dans les autres cas, la personne âgée peut avoir droit à l’Allocation Logement. L=L’APA  (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est par ailleurs une aide mise en place depuis 2002 pour aider financièrement les personnes âgées en perte d’autonomie.

Toutes ces aides peuvent participer au financement d’un séjour dans une maison de retraite et pourquoi pas là où la climatisation en maison de retraite permettra de passer un été em toute sérénité. Il est donc important de penser à faire étudier son dossier afin d’établir le montant des aides pouvant être perçues.



Posted in Sécurité en maison de retraite | Tagged , , , , , | Leave a comment

La climatisation en maisons de retraite pour lutter contre la canicule


Avec plus de 15 000 décès en deux semaines du seul fait de la canicule, la France a connu un été 2003 tragique : considéré comme la plus grande catastrophe sanitaire depuis la Deuxième Guerre mondiale, avec  un taux de mortalité de 60 % supérieur à la normal à l’échelle nationale, cette années est restée dans tous les esprits. Cet événement et les canicules successives au fil des ans ont accentué la nécessité d’appréhender d’éventuels incidents météorologiques à venir par la mise en palce de différents dispositifs. L’un d’entre eux n’étant autre que l’équipement en climatisation dans les maisons de retraite.

Les systèmes et la qualités des climatisations en maisons de retraite varient selon les établissements, chacun se dotant d’un dispositif différent selon les exigences des pensionnaires et les moyens financiers. L’équipement de climatisation d’une maison de retraite peut se résumer à  un système de ventilation par monoblocs ou splits-system – un système de rabaissement de la température de 5°C voire plus –  ou se présenter sous la forme d’un système plus moderne de refroidissement par le sol par exemple. Les dispositifs pour faire face à une canicule ne manquent donc pas mais encore faut-il en avoir les moyens : une vraie problématique pour certaines maisons de retraite.

En effet, le coût d’une climatisation en maison de retraite est plus élevé que dans une d’autres types de structures étant donné la fragilité des personnes hébergées dans l’établissement. Les systèmes de climatisation nécessitent par ailleurs d’être pris en charge des professionnels pour l’entretien régulier notamment. Un manque d’entretien du système de climatisation dans une maison de retraite peut en effet provoquer de lourds dégâts dans l’établissement.

Malgré toutes les précautions, ces dispositifs modernes ne sont pas à l’abri d’une panne… des pannes là aussi coûteuses pour les établissements. Lorsque ce genre d’imprévu arrive, les bonnes vieilles méthodes réapparaissent : ventilateur, des draps humides aux fenêtres, brumisateurs, vêtements frais, etc. Le personnel redouble également de vigilance et s’assure de la sécurité des pensionnaires.


Posted in Sécurité en maison de retraite | Tagged , , , | Leave a comment

Les tarifs des maisons de retraite sont-ils avantageux ?


Si les tarifs des maisons de retraite publiques battent les tarifs des maisons de retraite privées, il n’en reste pas moins que les résidences publiques sont de plus en plus coûteuses et ne brillent pas du même prestige de qualité qu’une résidence privée. Quelles sont les avantages et inconvénients lorsqu’on paye les tarifs d’une maison de retraite publique ?

En quelques mots, une maison de retraite publique dépend du secteur hospitalier, de la commune ou du département. Elles peuvent être médicalisées, conventionnée ou spécialisées Alzheimer. Les tarifs des maisons de retraite publiques peuvent varier pour les résidents bénéficiant d’un accueil permanent 24 sur 24, 7 jours sur 7, et ceux bénéficiant d’un accueil temporaire.

Dans un premier temps, voyons les avantages d’une résidence publique. Les tarifs des maisons de retraite est fixé par le Conseil Général du département dont dépend l’établissement, les tarifs des maisons de retraite publiques sont donc plus compétitifs que ceux des établissements privés. Ensuite, l’établissement public est habilité à l’aide sociale et peut accueillir des personnes âgées ayant de faibles ressources. En fonction de leurs ressources, leurs résidents peuvent bénéficier d’une aide dédiée au logement (APL) ou d’une Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) peut être demandée pour financer le tarif dépendance et non le coût de l’hébergement.

Dans un second temps, voyons les inconvénients d’une résidence publique. Contrairement aux établissements privés, les tarifs des maisons de retraite publiques sont bas. Pour un hébergement permanent en résidence publique, il faut compter environ 1000 à 3000 € par mois. Le problème, ce n’est pas le tarif des maisons de retraites publiques, mais le fait qu’elles soient peu nombreuses. Elles sont donc très recherchées et affichent souvent complet. Il faut parfois s’inscrire sur une liste d’attente longue de plusieurs mois ou de deux pour les zones côtières.

Les tarifs des maisons de retraite publiques bien que très avantageux ne délivrent que peu de places pour le moment.


Posted in Maisons de retraite-Tarifs et financement | Tagged , , , , | Leave a comment

Les tarifs des maisons de retraite privées sont-ils avantageux ?


Si les tarifs des maisons de retraite publiques battent les tarifs des maisons de retraite privées, c’est ce dernier établissement qui jouit d’une grande réputation pour la qualité de son service. Mais faut-il vraiment préférer un établissement privé ?

Les résidences privées sont des établissements commerciaux ou associatifs à but non lucratif. Elles sont généralement gérées par des caisses de retraite, des mutuelles, des associations, des fondations, des investisseurs privés, des groupes hôteliers ou associations loi 1901. Les tarifs des maisons de retraite varient entre 1000 à 3000 € par mois, alors que proposent les établissements privés ?

Avec les tarifs des maisons de retraite privées, de sérieux avantages se dessinent. Tout d’abord, d’un point de vue médical, la maison de retraite ne relève pas du secteur hospitalier. La résidence privée offre en revanche un suivi médical personnalisé aux résidents et peut être un établissement médicalisé conventionné ou spécialisé Alzheimer. Aussi, le tarif des maisons de retraite privées comprend une large gamme d’activités, de services et de modes de logement. Ils proposent en effet une grande quantité de services, d’activités et d’équipement de loisirs qui déterminent souvent le choix des résidents.

Cependant, les tarifs des maisons de retraite représentent aussi le plus gros désavantage d’une résidence privée. Les prestations et les tarifs des maisons de retraite privées sont très variables. Les résidences privées sont en effet libres de fixer leur propre grille des tarifs qui, bien souvent, est plus élevé que ceux proposés dans les résidences publiques. La diversité de leurs services et des activités qu’elles proposent peut justifier en partie la hauteur du tarif des maisons de retraite privées. De plus tout soin ou assistance médicale est considéré comme un service supplémentaire qui s’ajoute au tarif d’une maison de retraite privée.

Le résident doit donc mettre la main aux portefeuilles pour bénéficier des prestations souhaitées.


Posted in Maisons de retraite-Tarifs et financement | Tagged , , , , | Leave a comment

Le tarif des maisons de retraite jugé scandaleux


Pascal Champvert, président de l’Association des directeurs d’établissements d’hébergement pour personnes âgées, juge scandaleux le tarif des maisons de retraite. A l’heure où une place en Île-de-France coûte environ 2 200 € par mois selon l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales), le coût directement payé par le résident d’une maison de retraite est considéré comme trop élevé.

Malgré leur condition, des personnes âgées qui devraient se rendre dans un établissement qualifié de type EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) sont contraintes de demeurer à domicile faute d’argent pour payer les tarifs des maisons de retraite. S’ils restent à domicile, leur prise en charge est alors très nettement inférieure aux résidents d’un EHPAD.

De plus, le tarif des maisons de retraite va encore augmenter à cause de l’augmentation du coût du fonctionnement. Si le personnel au sein de ces établissements a été correctement formé pour prendre soin des personnes âgées, il n’en reste pas moins qu’ils éprouvent de sérieuses difficultés pour accomplir leur tâche. Le taux de personnel par résident est de 0,5 alors qu’il devrait être, au minimum de 0 ,8. Et ce problème va s’aggraver avec une baisse des effectifs dans 20% des établissements qui tentent d’éviter un déficit budgétaire.

Le tarif des maisons de retraite est semble-t-il trop élevé, mais le dispositif d’accueil ne correspond pas aux attentes des résidents. Que ce soit à Paris où le tarif d’une maison de retraite est de 2 745 à 4 575 €, en banlieue où il est de 1 830 à 2 740 € ou encore en province où le tarif d’une maison de retraite est de 1 525 à 1 830 € ; la superficie des chambres est réduite.  Alors qu’en Suède et au Danemark, la superficie d’une chambre est entre 30 et 40 mètres carrés. En France, c’est 18 mètres carrés.



Posted in Maisons de retraite-Tarifs et financement | Tagged , , , , | Leave a comment

Panorama des tarifs des maisons de retraite en France


Depuis janvier 2002, le ministère de la Santé a mis en place une réforme de la tarification des résidences réservées aux seniors. Afin de mieux comprendre les prises en charge et les tarifs des maisons de retraite, les coûts des établissements ont été divisés en trois parties : les tarifs d’hébergement, les tarifs soins et ce que l’on appelle les tarifs dépendance.

Le tarif hébergement d’une maison de retraite se concentre, comme son nom l’indique, sur l’hébergement et sur lui seul et comprend donc le logement, la pension complète, le linge de maison et de toilette, l’animation… Il est à la charge du résident.

Le tarif d’une maison de retraite se compose ensuite du tarif soins qui lui englobera les soins médicaux dispensés par le personnel soignant de l’établissement par exemple ou par des professionnels extérieurs. C’est alors l’assurance maladie du résident qui se charge de payer la partie tarif soin.

Dans le tarif d’une maison de retraite enfin, se trouve ce que l’on appelle le tarif dépendance.  Il comprend l’aide aux personnes âgées en perte d’autonomie. L’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA) prend tout ou en partie le tarif dépendance du résident qui se calcule selon les besoins de la personne en question.

Il est important de noter que les tarifs des maisons de retraite peuvent augmenter à cause de services facultatifs par exemple tels que la location de la télévision, du téléphone, des services de coiffure et de pédicure, etc. Ces petits plus représentent une somme non négligeable et font considérablement augmenter les tarifs des maisons de retraite.

Pour finir, la localisation joue un grand rôle dans la fixation des tarifs des maisons de retraite. En effet, à Paris par exemple, le tarif d’une maison de retraite est compris entre 2 745 à 4 575 € alors qu’en banlieue il est compris entre 1 830 à 2 740 € et entre 1 525 et 1 830 € en province.


Posted in Maisons de retraite-Tarifs et financement | Tagged , , | Leave a comment

Les tarifs des maisons de retraite sont-ils trop élevés ?


Les établissements d’accueil pour personnes âgées sont-ils devenus trop cher ? C’est la question que l’on peut se poser lorsque l’on sait que seulement 14% des personnes dépendantes peuvent se payer une maison de retraite, si l’on en croit un un sondage récent réalisé par TNS Sofres.  Ce sondage met en évidence la nécessité d’adopter un plan d’action concret pour venir en aide aux personnes âgées incapables de supporter financièrement le tarif d’une maison de retraite.

Les maisons de retraite ont de plus en plus mauvaise presse et notamment à cause de leurs prix trop élevés. En moyenne, le tarif d’une maison de retraite s’élève en effet à 2 200 euros par mois ! L’inquiétude gagne alors les familles qui se disent, à 42%, incapables de payer la totalité de la note, les tarifs des maisons de retraite de leurs parents étant trop importants.

Elles souhaitent par conséquent qu’on leur propose des solutions alternatives qui pourraient notamment passer par le maintien à domicile des personnes âgées. Les tarifs des maisons de retraite n’est cependant pas l’unique raison de ce souhait fortement exprimé, car 83% des Français avouent que leurs parents ne souhaitent pas rejoindre une maison de retraire pour des raisons personnelles, et que 77% d’entre eux sont placés dans ces établissement à contrecœur.

Quelles sont donc les solutions alternatives pour les familles ? Un personnel qualifié en plus grand nombre, le renforcement de la formation et l’encadrement du personnel, la présence d’un personnel médical permanent… le tout à domicile. Ces moyens, s’ils étaient mis en place, rivaliseraient d’efficacité avec les maisons de retraite. Mais les tarifs de ces services seraient-ils moins élevés que les tarifs des maisons de retraite actuelles ? Ce problème d’ordre national est actuellement débattu. Affaire à suivre.


Posted in Maisons de retraite-Tarifs et financement | Tagged , , , | Leave a comment

Le Clic s’occupe des personnes âgées isolées pendant les grosses chaleurs


Les personnes âgées vont devoir redoubler de vigilance face aux grosses chaleurs qui s’annoncent durant les mois de juillet et août, les mois les plus chauds de l’année. Une sécheresse exceptionnelle au printemps, en particulier au mois d’avril, annonce en effet le retour des  grosses chaleurs de l’été 2003. Afin d’éviter un taux de mortalité élevé chez les personnes âgées comme on l’avait déploré en 2003, les grosses chaleurs sont prises au sérieux par les autorités compétentes.

L’aide aux personnes âgées pendant les grosses chaleurs est une préoccupation nationale. Plus sensibles que le reste de la population,  les personnes âgées s’inquiètent d’une nouvelle canicule. Pour éviter tout risque, il est conseillé aux personnes âgées de passer la journée au frais dans leur domicile pendant les heures les plus chaudes de la journée (de 11 heures à 19 heures) sans oublier de s’hydrater régulièrement. Pendant les grosses chaleurs, il est recommandé de boire au moins 1,5 lites d’eau par jour.

Parce que toutes les personnes âgées n’ont pas la chance d’être intégrées dans un établissement spécialisé qui prendra soin d’elles ou parce qu’elles sont autonomes et ne sont donc pas sous surveillance, le Clic a été mis en place. Ce Centre local d’information et coordination est un organisme chargé d’organiser la surveillance à distance des personnes âgées pendant les grosses chaleurs.

L’objectif du Clic est d’associer un service municipal à des associations contre l’isolement des personnes âgées, de dispenser des messages de prévention en cas d’alerte grosses chaleurs et de mobiliser les services sociaux.

Les bénévoles du Clic sont également épaulés dans leur mission par les concierges d’immeuble, le voisinage et la famille qui tiennent  un grand rôle de protection des personnes âgées isolées notamment pendant les grosses chaleurs. Le Clic mise avant tout en effet sur le contact humain.


Posted in Sécurité en maison de retraite | Tagged , , , | Leave a comment